Les maladies Nutritionnelles et les problèmes digestifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les maladies Nutritionnelles et les problèmes digestifs

Message  djo le Dim 7 Déc - 20:03

Les maladies Nutritionnelles et les problèmes digestifs


Les maladies nutritionnelles sont probablement les maladies les plus fréquentes chez l'oiseau. Pourtant, avec la bonne information, il est facile de fournir à l'oiseau tout ce dont il a besoin. Si vous n'êtes pas certains que votre oiseau mange bien, consultez la section traitant de l'alimentation.


Goitre

Le goitre est en fait une déficience en iode dans la diète. L'oiseau aura ces symptômes :
• vomissements
• dyspnée
• déglutition constante
On traite le goitre en ajoutant des suppléments d'iode à la nourriture ou à l'eau.

Anorexie


L'anorexie est bien sûr une condition pathologique qu'on doit vite traiter si on veut éviter la mort de l'oiseau. Un oiseau ne peut vivre très longtemps sans s'alimenter. L'anorexie est souvent la première manifestation d'une maladie. Cependant, certains oiseaux peuvent continuer à s'alimenter jusqu'à la mort.
Pour régler l'anorexie, il faut d'abord trouver sa cause. Une fois la cause trouvée, on doit la corriger. Parfois, il faut gaver l'oiseau (forcer l'animal à manger), pour lui éviter la mort. On peut gaver l'oiseau en lui envoyant de la nourriture directement dans le jabot (on doit bien connaître la technique et posséder les bons instruments). Emeraid I ou II est la meilleure solution de gavage existant sur la marché. Cependant, on peut aussi utiliser du pablum dilué dans de l'eau chaude, ou de la moulée diluée dans de l'eau chaude.

Stase du jabot

L'obstruction du jabot est une condition fréquente chez les nouveau-nés nourris à la main. Ce phénomène peut se produire à l'âge adulte chez les sujets plutôt gourmands. On peut voir le jabot dilaté sous sa mince couche de peau.
La première étape pour régler un tel problème consiste à lui enlever son eau et nourriture. Si le jabot se vide lentement, on peut donner de l'huile à l'oiseau ou d'autres fluides et masser légèrement vers le bas pour aider la nourriture à sortir du jabot. Si le jabot est complètement obstrué, il faudrait le vider et le laver. Consultez un vétérinaire spécialisé.

Constipation

La constipation n'est pas une condition des plus fréquentes, puisque les oiseaux font des fientes (liquide) et non des excréments (solide). Attention de ne pas confondre la constipation avec la rétention d'œufs. L'oiseau constipé démontre de la difficulté à faire des fientes et il a une dilatation de l'abdomen.
On peut essayer de nettoyer le cloaque et de le lubrifier. On peut donner à l'oiseau de l'huile minérale qui aidera à faire passer le tout en lubrifiant les fientes. Quand vous donnez de l'huile, assurez-vous que l'oiseau l'avale de lui-même : l'huile pourrait se diriger dans la trachée si vous l'injectez vous-mêmes.

Obésité

L'obésité est un problème qui touche toutes les espèces d'oiseaux, mais plus fréquemment les perruches. Ses causes sont diverses :
• nourriture trop grasse (beaucoup de graines de tournesol, de carthame ou beaucoup d'arachides)
• excès de nourriture (gourmandise)
• manque d'exercice
• hypothyroïdie
• ennui
L'obésité est facilement reconnaissable, l'oiseau est trop gros, a de la difficulté à supporter l'effort et a éventuellement de la difficulté à voler. Pour traiter l'oiseau, il suffit de lui faire faire de l'exercice (ménagez-le quand même au début), de lui donner une moulée de fruits et légumes, de lui limiter l'accès à la nourriture 10 minutes matin et soir et de lui enlever de son alimentation régulière les aliments riches (arachides, graines de tournesol et carthame).

Déficience en calcium

La déficience en calcium est un problème très grave et malheureusement encore trop fréquent. Il est causé la majorité du temps par des déficiences dans la diète. Un excès de phosphore peut amener une déficience en calcium. Le rapport devrait être de 1,5 calcium/1 phosphore. Si vous donnez des suppléments vitaminiques à votre oiseaux (inutiles pour les oiseaux qui mangent de la moulée), surveillez bien le rapport calcium/phosphore dans ces suppléments : ils pourraient déséquilibrer l'équilibre de votre oiseau. Les symptôme d'un oiseau qui manque de calcium sont les suivants :
• bec mou
• difficulté à marcher
• diminution de la croissance osseuse (chez les jeunes)
• fractures
Ne négligez donc pas de fournir à votre oiseau assez de calcium dans sa diète. Cela signifie de le nourrir avec de la moulée de préférence, de lui donner régulièrement des légumes verts riches en calcium (brocolis, etc.) et de lui accrocher un os de sèche dans sa cage qui lui fournira un bon apport de calcium.
Pour traiter l'oiseau, il suffit de faire réparer les dégâts (fracture, etc.) chez un vétérinaire. Ensuite, il faut, pour un certain temps, donner du calcium et de la vitamine D3 (qui facilite l'absorption du calcium) en injection. On doit faire attention quand on manipule l'oiseau pour éviter les fractures. Finalement, on doit corriger la diète en ajoutant de bons suppléments de vitamines D3 et de calcium (seulement si l'oiseau ne mange que des grains).

Déficience en vitamine A

La déficience en vitamine A est causée par une absence ou une déficience de vitamine A dans la diète. Les oiseaux qui mangent de la moulée ont moins de risques d'avoir cette déficience. Elle arrive plus fréquemment chez les sujets ne mangeant que des graines et à qui on ne donne jamais de légumes. Les oiseaux qui sont nourris à la moulée devraient quand même pouvoir manger des légumes. La vitamine A se trouve dans les légumes jaunes (la courge, les épinards, les endives...). On la retrouve également dans les jaunes d'œufs.
Les symptômes de cette déficience sont très diversifiés, car elle peut amener des problèmes à plusieurs niveaux. La déficience en vitamine A amène la transformation des tissus. Donc, les principaux symptômes sont :
• pododermatite
• hyperkératose des pattes chez le serin
• petits kystes blanchâtres dans la bouche
• dyspnée (difficulté à respirer)
• écoulements nasaux et oculaires
• enflure des sinus
• diarrhée
Pour prévenir cette déficience, il suffit de fournir à l'oiseau assez de légumes jaunes et une bonne diète (moulée préférable aux grains). Pour guérir l'oiseau, on doit commencer par traiter les problèmes secondaires et modifier sa diète. On doit de plus lui donner des suppléments de vitamine A, soit par injection, soit par administration orale.
Déficience en vitamine K

La vitamine K est la vitamine qui aide la coagulation sanguine. On ne doit pas la fournir dans la diète, puisque les bactéries de l'intestin de l'oiseau adulte en produisent naturellement. Cependant, si on utilise trop d'antibiotiques, on peut tuer ces bactéries bénéfiques et ainsi entraîner des problèmes de production de vitamine K. Un excès de vitamine A peut également interférer avec la disponibilité de la vitamine K et causer une carence.
Les symptômes d'un oiseau déficient en vitamine K sont les suivants :

• hématome (épanchement de sang dans les tissus sous-cutanés)
• temps de saignement prolongé
• éclatement de vaisseaux sanguins en petites têtes d'épingle rouges (pétéchies)
• saignement possible des narines
Pour prévenir cela, on ne doit pas donner d'antibiotiques à un oiseau qui n'en a pas besoin, et on ne doit pas exagérer la quantité de vitamine A donnée. Pour traiter une déficience en vitamine K, il suffit de faire des injections de vitamines K et de diminuer la vitamine A (si c'est la cause) ou de cesser l'utilisation abusive d'antibiotiques.

Vomissements


Il est important de ne pas confondre les vomissements et la régurgitation physiologique. Cette dernière est tout à fait normale. Les oiseaux, lorsqu'ils sont en couple, régurgitent volontairement le contenu de leur jabot (graines et nourriture mélangés à un peu de mucus) en vue de nourrir l'autre oiseau.
Cependant, ce phénomène peut apparaître chez un oiseau qui a un miroir dans sa cage : il se voit comme un compagnon. L'oiseau peut même régurgiter sur son propriétaire, comme signe d'affection. Ce phénomène est tout à fait normal! Ne vous inquiétez pas! Malheureusement, c'est souvent très désagréable à ramasser, alors on peut enlever le miroir de l'oiseau, souvent cela l'apaisera.
Par contre, si votre oiseau vomit du mucus avec un peu de nourriture digérée, qu'il est amorphe, qu'il a la diarrhée (ou non) qu'il a le bec et le cire pleins de sécrétions, qu'il a les plumes hérissées et souillées, alors là il faut s'inquiéter. Les vomissements peuvent avoir plusieurs causes :
• ingestion de corps étrangers
• intoxication
• nourriture avariée
• ingluvite infectieuse (inflammation du jabot de nature virale ou microbienne)
• jabot blessé ou obstrué
• suralimentation
• insuffisance rénale
• hépatopathie (maladie du foie)
• hyperplasie thyroïdienne (plus fréquente chez les perruches)
Bref, les vomissements ne sont pas normaux et doivent être traités. Pour aider l'oiseau en attendant la visite chez le vétérinaire, on peut faire un jeûne de quelques heures (on laisse cependant l'eau pour éviter la déshydratation qui se fait très rapidement lors de vomissements) et mettre l'animal au chaud.

djo
Admin

Masculin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://psitta-forum.forumactif.biz

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum