soins courants et trousse de secours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

soins courants et trousse de secours

Message  djo le Dim 7 Déc - 20:02

-prevenir une maladie

Pour evite des le debut d'introduire des maladies il faut :acheter un oiseaux en bonne sante .au moment de l'achat l'oiseau peut abrite des parasites intestinaux ou une maladie infectueuse est parait en bonne sante. il ne faut donc ne jamais mettre des nouveaux venus au contacte d'autres perroquets.il faut etudier son comportement ,ses habitudes et faire des analyses de fiente . il ya a beaucoup de maladie qui viennent du manque d'hygiene ou d'une alimentation inadapte ou les danger de la maison (risque d'accident).N'attendez pas que la sante de votre plumau s'ameliore spontanement.plus vite le diagnostic est etabli plus vite le traitement commence;plus garndes sont les chances de guerison

-principaux symtomes

les symtomes sont: perroquets: inactif,voire apathique et dorment plus que d'habitude, plumage est legerement ebourife,tete repose souvent sur le dos,yeux ternes et souvent fermes ,l'oiseau est sur ses deux pattes ,le dos courbe ,respiration difficille souvent par le bec et fait entendre des sifflement ou raclement ,l'odeur et quaite des fiente et l'urine sont modifie

-les premiers soin

l'oiseau malade a besoin de calme et de chaleur ,la temparature corporelle diminu et se refroidissent aggrave en retour l'etat dde l'oiseau .la temperature normale d'un appartement est generalement inferieur a 22°C et donc insuffisante pour l'oiseau malade.une lampe infrarouge ou projecteur infrarouge est une souce de chaleur ideale ou bien une ampoule de 60W suffit.la lampe doit etre installe a l'exterieur de la cage de telles sorte que la temperature de la zone doit etre compris entre 30°et 35°.ildoit pouvoir partir de la zone chauffe si la chaleur lui devint desagreable.pense a humidifie l'atmosphere.en generale le perroquet malade ne se nourri pas et boit peu mais il faut continue la lui mettre de la nourriture et de l'eau quit a lui mettre pret du bec. la nourriture doit etre facile a digere mais les fruits et legumes sont fortement deconseille et donc supprime pour risque de diarrhee .

en cas de convultion[/color] l'oiseau doit etre immediatement conduit chez le veterinaire . si un perroquet se cogne contre une vitre installe le dans une piece sombre avec un calme absolu evitez toute source exterieur d'agitation attendez 1 ou 2 heures avante de l'amene au veterinaire a l'interieur d'une cage sombre ou ferme.

en cas de saignemnt abondant signifie q'un gros vaisseau a ete touche tentez immediatement de stopper l'hemoragie pas de coton ordinaire pressez avec une compresse anthiemorragiquejusqu'a se que le saignement cesse se qui peut prendre plusieurs minutes et emmenez votre perroquet le plus vite possible chez le veterinaire

ATTENTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

en cas de traumatisme cranien si le perroquets'est cogne contre une vitre ou en cas de convultion une exposition a la chaleur est DANGEREUSE et dont exclu

renseignement destine au veterinaire

question dont vous devez repondre

-quel est l'age du perroquet ?
-depuis quand le possedez vous ?
-d'ou vient il ?
-quels symtome avez vous constate ?
-quand ont ils commence à se manifeste ?
-votre perroquet est il deja tombe maladeet comment a t-il ete soigne ?
-ou vit il ?
-que mange t-il ?
-possedez vous d'autre perroquets ?
-quelqu'un est il malade dans la famille ?

LA TROUSSE DE SECOURS

La trousse de secours est l'élément indispensable pour retrouver dans un endroit facile d'accès, tout ce qui vous permettra d'intervenir auprès de votre compagnon à plume en cas de maladie ou de blessure.

• Une brochure ou un livre sur les procédures des premiers soins à donner aux oiseaux.
• Une lampe chauffante.
• Une petite cage, ou cage hôpital où placer l'oiseau et l'isoler de ses congénères et le tenir au chaud (cage ouverte seulement sur le devant avec une lampe chauffante), le maintenir à 30° C, utiliser si possible une ampoule qui délivre de la chaleur, mais ne fait pas de lumière afin que l'oiseau n'en soit pas incommodé.
Il est facile de recouvrir une petite cage sur trois côtés et de mettre une lampe chauffante tout en laissant un endroit ou l'oiseau peut se soustraire à cette lampe s'il en est trop incommodé. En attendant de pouvoir l'emmener chez le vétérinaire.
• Torche (petite lampe de poche)
• Petite pince à épiler
• Coupe ongles (ou petit ciseaux à ongles pour les rongeurs)
• Lime à ongles (plusieurs si pas métalliques)
• Pince à long bec. ( Pour enlever une plume de sang brisée par exemple )
• Ciseaux aiguisés( pointus, de 10 cm de long)
• Seringue (en plastique de 10ml)
• Thermomètre (du même type que pour les hommes)
• Rouleau de bandage adhésif (2,5 ou 7,5 cm de large)
• Bande de gaze (2,5 cm de large)
• Tampons de coton
• Compresses de gaze
• Coton hydrophile (ouate)
• Bande de crêpe élastique cohésif
• Papier d'aluminium (pour récolter les fientes et les emmener au vétérinaire)
• Sacs à congélation. (Pour conserver matière ou échantillon de poison ingurgité)
• Poudre antiseptique.
• Pierre hémostatique ou poudre d'alun (pour arrêter les saignements type griffe arrachée)
• Barre de savon. ( peut aussi servir pour arrêter le saignement des griffes.)
• Fécule de maïs (pour contrôler tout saignement au cas où vous n'auriez sous la main ni pierre hémostatique, ni poudre d'alun)
• Eau distillée en bouteille
• Collyre
• Chlorure ferreux
• Eaux oxygénée à 1%
• Mercurochrome (solution antiseptique) ou de l'alcool
• Huile de paraffine
• Teinture d'iode (solution antibactérienne et antifongique) ou bétadine (en pharmacie)
• Couverture douce pour bébé, pour de petits oiseaux une chaussette.
• Pour le transport, une petite cage recouverte d'une couverture,
• Mieux encore, une petite cage ou boite spéciale pour le transport des oiseaux, pour les grands perroquets, un caisse de transport pour chats, (en tout cas avoir toujours en réserve un carton épais pouvant servir de caisse de transport de secours... avec des trous de côtés et recouvert d'un linge épais ou d'une couverture en hiver)

Prévenir une maladie est toujours plus simple que de la guérir !


Quelques règles de bonne conduite, ou mesures de précautions à prendre :
• La protection contre les courants d'air : En intérieur : Ne jamais placer une cage près d'une fenêtre où porte fenêtre même fermée, de dangereux courants d'air même imperceptibles se glissent à travers ceux-ci.
En extérieur : Construire un abri à la volière imperméable au vent.
• Une nourriture adéquate aide l'oiseau à combattre les infections et à résister aux maladies.
• L'exercice contribue lui aussi à la résistance aux maladies. Même s'il faut parfois le forcer un peu, son exercice journalier lui sera bénéfique.
• La propreté de la nourriture, de l'eau des mangeoires, des cages et volières, supprimera 90% des maladies.
• Renouveler tous les jours nourriture et eau de boisson.
• Cages, perchoirs et volière doivent être régulièrement nettoyés et désinfectés.
• Respecter le cycle jour et nuit (rythme circadien) Si l'oiseau se trouve dans un endroit de passage ou dans un pièce où il peut être dérangé, recouvrir la cage d'un drap ou d'une couverture à la tombée de la nuit.
• L'oiseau doit être tenu dans un endroit à l'abri des pollutions, tabac, fumées, émanations de cuisine, etc... dont certaines peuvent être mortelles.
L'atmosphère doit être ni trop sèche, ni trop humide et sans chaleur excessive (attention au chauffage en hiver).





par Antoinette Gast et Igor Maskin
©copyright Perroquet Mania

Chez le perroquet, beaucoup de maladies deviennent graves en 24 heures : de l'intérêt d'être vigilant sur les symptômes suspects. Si vous avez l'impression que son comportement se modifie, observez le de plus près. Cela peut être une crise de mauvaise humeur ou de fatigue passagère si cela ne dure pas trop longtemps. Par contre, s'il est perché sur les deux pattes et la tête sous les plumes et qu'il ne fait pas attention à ses aliments, cela peut être le signe d'une maladie... Consultez rapidement le vétérinaire ! Ci dessous, sont décrits quelques symptômes révélateurs...

L'état du plumageLa première chose à vérifier pour constater l'état de santé d'un perroquet est l'aspect du plumage: un sujet sain a un plumage brillant, compact, qui adhère bien au corps, alors qu'un sujet malade a un plumage opaque et ébouriffé ; de plus il a l'air abattu et triste. Il a froid, il gonfle ses plumes pour créer un matelas d'air. Vérifiez s'il ne manque pas de nourriture, s'il ne couve pas une maladie (voir symptômes suivants), s'il n'est pas stressé.


Modification des selles

Des selles liquides peuvent être n'être qu'un symptôme passager d'une consommation importante de fruits, d'un trouble psychique ou d'un écart de température. Le retour à la normal doit se reproduire dans les heures qui suivent. Cependant si celles-ci comportent des traces de sang, sont mousseuses ou colorées, posez un plastique sous le perchoir de l'animal et amenez des selles fraîches au vétérinaire qui va les examiner ou les faire analyser.


Votre perroquet maigrit
Vous allez vous en rendre compte en prenant votre perroquet en main et en soufflant sur les plumes de sa poitrine ou en tâtant son bréchet : Le bréchet est la crête osseuse médiane portée par le sternum. Il devient saillant lorsque l'oiseau maigrit car les muscles de part et d'autre fondent. L'amaigrissement est à prendre très au sérieux car il peut être révélateur d'une maladie infectieuse.
Le recours au vétérinaire est urgent : en attendant placé votre perroquet au chaud dans une cage-hôpital et mettez le en quarantaine.


Oeil gonflé ou mucus purulent
Si l'oeil parait gonflé et que du mucus s'écoule des narines, il peut s'agir du coryza. La aussi, il faut rapidement consulter le vétérinaire.


Respiration difficile
Votre perroquet respire avec difficulté et sa poitrine se soulève à un rythme rapide et sa queue suit le mouvement : son appareil respiratoire est atteint. Il peut s'agir d'une aspergillose, d'une psittacose, d'une acariose ou d'une infection.

Les symptômes précédents nécessitent de consulter rapidement un vétérinaire. En effet, l'absence de soin conduira rapidement votre compagnon à s'épuiser, puis à ne plus s'alimenter et il finira par aller se réfugier dans un coin de la volière ou de la cage pour y attendre la fin. Il y a souvent à toute maladie un début à partir duquel la partie est jouable...

souce perroquet.biz

djo
Admin

Masculin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://psitta-forum.forumactif.biz

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum